[Ankapobeny ] 18 Mey, 2007 18:14

Avy namaky ny vaovao nampitain'i jentilisa moa aho teo momba ny fiverenan'ny filoha avy nivahiny tany Chine, ka dia nitsidika kely ny "site"-n'ny fitondram-panjakana, ka nitsiky kely ny molotro nahita ireto voan-dàlana nentina ho an'ireo fokontany miisa 17.500 any Madagasikara,  ireto vata fandraisam-peo ireto.

Ndryyyyyy, hoy aho anakampo, izay ve vao hanana itony ireny ny fokontanintsika, sa hanoloana ny efa simba izy ireto, sa ???, fa toa miverina amin'ilay hevitra napetrak'i tokinao tao amin'ny blaogiko momba ny firimorimon'ny fandrosoana hoe "hanao ahoana ny hantsana manelanelana an'i Madagasikara sy ny tany mandroso raha izao no mitohy ?"

 

[Ankapobeny ] 18 Mey, 2007 07:30

Tamin'ny 12 mey teo moa aho dia somary mba lasa saina ihany ny amin'ny fandehan'ny andro sy ny fandrosoana entiny, kanjo androany dia nisy namana nandefa ity taty amiko, toa mbola manamafy izany :

 

 A tous ceux et celles qui pensent encore être jeunes,
 

Et bien NON!
Beaucoup d'étudiants qui sont entrés cette année
À l'université sont nés en 88
(L'année de la mort de Coluche).
Ils n'ont jamais chanté " we are the world, we are the children" ou "ça, c'est vraiment toi"
Ni entendu parlé de schtroumf.
Pour eux, le sida et le chômage ont toujours existé.
Les Twix ne se sont jamais appelés Raiders
(2 doigts coupe-faim)
Et les M&Ms ne se sont jamais appelés Treets
(Fond dans la bouche pas dans la main).
Et ils ne sont pas au courant du licenciement abusif de
Grosquik à cause de son embonpoint
Remplacé par un ridicule lapin
Sur les paquets de Nesquik.
Et ils n'ont jamais joué à la console Atari ,
Au Commodore 64, au CPC6128 d'Amstrad.
Ils ne connaissent même pas Pac Man.
Ils n'ont jamais vu de disquettes 5 pouces 1/4.
Ils te rient au nez quand tu leurs
Dis que les premiers PC n'avaient pas de disque dur
Et que les écrans n'avaient qu'une couleur.
Le CD est apparu quand ils avaient à peine 1 an et ils n'ont jamais eu de 45 tours de Chantal Goya ou de mange-disques.
Ils ne savent pas ce que c'est que d'écouter la radio à grandes ondes, ignorent comment étaient les anciens téléviseurs et ne peuvent pas expliquer comment on faisait sans télécommande et comment on pouvait regarder la TV en noir et blanc.
Ils n'ont jamais vu de mire sur un écran télévision!
Ils ignorent totalement qui est Candy, le Prince d'Euphor et même le danger que représente un Golgoth.
Ils croient que James Bond a toujours été Pierce Brosnan,
Ils ne pensent pas aux dents de la mer quand ils se baignent.
Ils croient que les pattes d' éph sont une invention des années 2000 et que le téléphone avec fil est un objet de science fiction, que le minitel est seulement un objet de déco rétro.
Pour eux les patins à roulettes ont toujours eu des roues alignées et Mickaël Jackson a toujours été blanc.
Ils ne te croient pas quand tu leur dis que
Yannick Noah a été un joueur de tennis avant
et qu'il a gagné Roland Garros 3 ans avant leur naissance.
Ils ignorent que Fonzie est le mec le plus cool de la Terre.
Ils savent que Giscard est un ex mais un ex quoi ?
Ils se foutent littéralement de ta gueule quand tu leur expliques, pendant qu'ils jouent à la Playstation 2,
que tu t'amusais autant avec ton Télécran.
Alors dis-toi que ces gens qui sont rentrés à l'université cette année...
Ce sont EUX les Jeunes maintenant !!!!!!

Voici quelques symptômes de ton vieillissement :

Tu comprends le texte ci-dessus et tu souris en te disant "Putain de merde, mais c'est vrai en plus". 
Tu te rends compte quand tu lis les journaux qu'une bonne partie des gens du show biz sont plus jeunes que toi. 
Les enfants te disent maintenant madame ou monsieur et te vouvoient. T'es obligé(e) de ranger ton linge toi-même. 
Tu trouves qu'on offre vraiment beaucoup de cadeaux aux enfants aujourd'hui par rapport à ce que t'avais à l'époque. 
Tu as besoin d'une journée entière pour te remettre d'une soirée bien arrosée (si si, avoue-le).

Après avoir lu cet e-mail, tu décides de l'envoyer à d'autres amis VIEUX en te disant qu'il n'y a pas de raison qu'ils n'aient pas aussi une petite déprime comme toi, en pensant au temps qui passe...

Allez, au revoir ami VIEUX ! Allez encore un coup de vieux, La VIEILLESSE c'est quand :

Faire l'amour dans une voiture est absurde.
Il y a plus de nourriture que de boissons alcoolisées dans ton frigo.
6h00 du matin est l'heure à laquelle tu te lèves et non plus celle à laquelle tu te couches.
Jeans et T-Shirts ne sont plus considérés comme des vêtements pour tous les jours.
Tu prends un petit déjeuner à l'heure du petit déjeuner.
Et le plus important ....
Tu lis ce mail et tu cherches désespérément un signe
> qui ne s'applique pas à toi
> et, pour te venger,
> tu envoies ce mail à tes amis pour que, eux aussi,
> ils se rappellent qu'ils sont vieux... 

[Ankapobeny ] 22 Febroary, 2007 00:25

Rehefa mijery vaovao ao amin’ny gazety  eto amin’ny aterineto aho dia mahatsiaro ny fahiny foana rehefa mamaky momba ny traboina, ny rano miakatra,… amin’izao orana tsisy farany any amin’ny tanàna izao.

 

Teny Ambohibarikely Anosibe no nipetrahanay tamin’izany fotoana izany, iny manaraka ny làlan-drano sy ny làlamby miala avy any Andranomanalina, Isotry, Ampefiloha, Anosibe dia miantoraka mankany Tanjombato iny. Ny nanamora ny fiantsoana ny teny aminay dia hoe eny amin’ny paraky, satria raha mandeha zotra izahay mody dia miteny hoe “misy miala eo amin’ny paraky” (ndry, fahizany tokoa izany, fahatsiarovana sisa !). Ny ozinina manao ny Paraky tsy lefy tsinona io, fa ny tena tandrifin’ny tranonay, sarahan’ny làlamby sy ny làlan-drano, dia ny Cimelta.

 

Ka rehefa avy elaela izay ny orana tamin’izany (ka hatramin’izao raha ireo vaovao vakiana eto foana) dia efa miomana foana ny hanala kiraro raha toa ka mandeha tongotra mody satria akaiky kokoa ny làlana avy any avaratra raha mody an-tongotra mandalo any Anosy, hopitaly Ravoahangy, Solimotel, dia miampita ny “passage à niveau” sy ny tetezana, dia lasa amin’izay manara-morona. Angamba ivaiva any avaratra mihoatra amin’ny eny atsimo (tao ihany aho no nahalala aiza ny avaratra atsimo andrefana mihoatra amin’ny tranonay satria efa tsianjery be fotsiny hoe rehefa miteny atsimo ny olona dia any amin’ny misy ny Paraky izay, raha avaratra dia any amin’ny misy ny tsenan’Anosibe, ary andrefana ao ambadiky ny tranonay).

 

Nipetraka tao izahay nanomboka 1986 ka hatramin’ny 1996 angamba izay, satria izaho niala tany an-tanindrazana tamin’ny 1991, fa nandritra izay fotoana izay dia saika isan-taona no misy io olana io. Nisy fotoana indray mandeha na indroa aza, tamin’ny fotoana mbola nahatany ahy, no tena nanao azy ny orana, ka tena tafiditra tao an-trano ny rano, ka izay foana no tena tsaroako sy fitantarako hampihomezana ny namana aty. Taolana ny nify ka miomehy, niainana ilay izy ka nalaina manja tamin’izany fa zara aza nisy trano nonenana koh, saingy mampalahelo fa efa 20 taona lasa izay mbola tsy misy fiovana mihintsy ilay toerana, ny talohan’ny nonenanay teny mbola manampy izany,  asa raha mba ao anaty fanamby 8 ao amin’ny MAP ny fanatsarana azy io re.

 

Ka rehefa tafiditra ary ny rano dia izao no paika : asiana kapoaka na birika daholo ny entana manana tongotra ivaiva, ny tsisy tongotra ampakarina ambony latabatra sy fandriana.  Dia manao “botte de pluie” amin’izay ao an-trano satria efa hanasa-dranjo ny rano, fa izany an : clop clop clop clop manerana ny trano. Ny trano fandroana moa tamin’izany tsy mba misy itony bakoly itony satria fianakaviana efatra izahay no tao anatin’ilay tamboho, iraisana ny trano fandroana, izany hoe efitrano malalaka fotsiny dia samy mitondra ny sinin-drano sy ny savony sy ny fanamainan-tena (aza mba misy hadino re ny akanjo sy ny anatiny fa tsy maintsy mivazavaza miantso olona ianao hitondra ilay izy ao, fa angaha ianao afaka hitsoriaka tsy mitafy amin’ity tokontany feno olona, hahaha), ka teo no tena henjana rehefa miakatra an-drova ny rano, ahoana ary no handehananao mandro nefa ny tongotrao aza anaty rano tsy fantatrao fihaviana, haintsika ihany fa fiondranan’ny rano maloto iny lalan-drano iny.

 

Amin’izao aho miteny irery hoe matanjaka tokoa isika tany an-dalam-pandrosoana fa ny aretina tsy azo tamin’izany efa aretina niavonavona mihintsy. Dia mbola tantara mitohy io amin’izao  fotoana izao, ary asa mandra-paha-rahoviana.

 
Tamin’izany kosa aho tsaroako tsara nanao vazivazy foana hoe : “rehefa tafita aho any aoriana any dia ataoko voalohan-draharahako ny mamboatra ity toerana ity”. Eny mantsy ry tanàna !!! Eny ho’aho ry Gasikarako …
[Ankapobeny ] 14 Febroary, 2007 01:56
                   14 février   -   SAINT VALENTIN
 
 
Ny andron’ny 14 febroary dia natokan’ny Eglizy Katolika Romana hankalazana ny andro nanaovana maritiora an’ Md Valentin, satria mbola nafana ny fanenjehena ireo kristiana tamin’ny andron’ny Mpanjaka lehibe Claudio II tamin’ny tapatapaky ny taonjato fahatelo.
 
Valentin d’Interamna (Terni ankehitriny, tanàna ao Italy tokony ho 100km avy ao Roma) dia  eveka maty martiora noho ny nanamasinany ny fanambadian’ny tovovavy kristiana iray tamina lejionera romana izay voarara tokoa tamin’izany fotoana izany.
 
Ankoatra io dia nisy tantara iray  koa milaza fa i Valentin dia namitrana ny fifankatiavan’ny tanora roa nifamaly tena an-dàlana, ka raha sendra nifanena tamin’izy ireo izy dia nanolotra vonindraozy ho tazoniny miaraka ka niombona tamin’izay izy roa.
 
Ity olomasina ity dia milevina ao Terni, ao amin’ny Basilika mitondra ny anarany. Voatahiry anaty vata izy ary eo anilan’io dia misy sary vongana volafotsy misy soratra hoe : Md Valentin mpiaro ny fitiavana (San Valentino patrono dell’amore).
 
Ho anareo mpifamofo izay te-hankalaza ny fanambadianareo ao amin’io Basilika io dia voaasa manokana isan-taona handray anjara amin’ny foara sy fety ben’ny Mpifankatia ao amin’io tanàna io mandritra ny volana febroary manontolo.
 
Ary ireo izay an-dalana ny hankalaza jaobily na volafotsy na volamena kosa dia misy Sorona Masina manokana ho azy ireo ka hanomezana azy ireo fahatsiarovana toy ny pergamena sy  voninkazo ho an’ny andriambavilanitra.
 
Ka atsipy ny teny ho ren’ny manan-tsofina…
 
Ary dia mirary fety sambatra ho an’ny Mpifankatia rehetra.
 
 
[Ankapobeny ] 08 Janoary, 2007 21:41
Toa aviavy be daholo ireto olona ato amin'ny tanàna izany ka mahakoditra. Tena izao angaha ny mouvement ato ? Aleo izahay handeha miadana fa aza kotabaina e ! Ilay izy ato efa manahirana, toa tsisy hiasana ireto izy. Calme an.
«Mialoha   1 2 3 ... 23 24 25 26 27 28 29  Manaraka»